Menu

Après 20 minutes de jeu le match paraissait plié : un écart de 8 buts ( 13 - 9 ) en faveur de Montpellier.

Et pourtant Saran ne semblait pas dépassé par son adversaire : quelques pertes de balles, un peu de maladresse et surtout un gardien montpelliérain en état de grâce pouvaient expliquer cette situation paradoxale.

 

Et puis c'est le sursaut, les saranais retrouvent plus de sérénité et la réussite qui leur avaient manqué en début de rencontre. Cinq buts de retard à la mi-temps,  trois à la 40ème et même deux à la 29ème démontrent que  " les temps faibles " de la seconde période ne sont pas une fatalité ! Sur les 2/3 du temps Saran a fait plus que jeu égal avec le leader du championnat.

Tableau pour la seconde mi-temps

(source : lnh.fr/lidl-starligue )

 

Pour conclure sur cette rencontre les paroles d'un spécialiste Patrice Canayer : " On a contrôlé ce match, mais nous n'avons jamais été sereins".

 

C'est maintenant le H qui attend les bleus la semaine prochaine.

 

Loc